Notre Projet

Les bases tout simplement


Avec V, nous avons une ambition énorme : celle de reconstruire le pays, abîmé par 40 ans de politiques irresponsables. Reconstruire une France qui permet à chacun d'assurer sa subsistance et celle de sa famille, dans des conditions de respect élémentaire de l'individu. Reconstruire une société dont les cadres communs assurent un minimum de cohésion et de stabilité, et qui garantit les droits démocratiques des citoyens.

Pour ça, V soumet au débat public 99 propositions, qu'on aimerait voir appliquées si demain on reprenait le pays à la classe politique. 99 pistes de réponse au chaos actuel, basées sur une observation pragmatique de la réalité, et non sur une idéologie préconçue.

Ces propositions ne sont pas des solutions miracles. Elles doivent servir de socle à une discussion. Dès maintenant, chacun de vous peut en prendre connaissance, y réfléchir, en discuter, voir ce qui lui semble pertinent ou non.

Dans les prochains jours, nous mettrons en ligne une série de vidéos visant à expliquer le sens de chaque proposition. Dans un second temps, une plate-forme participative sera accessible sur notre site : vous pourrez donner votre avis, évaluer chaque proposition, et soumettre vos propres idées au débat. Car un pays ne se reconstruit pas en petit comité, mais par l'échange et la construction commune.

Notre projet, à télécharger en format pdf :


Et pour ceux qui auraient la flemme de tout lire, voici un petit résumé de nos idées principales :

Un pays juste


Parce que ce n'est pas normal que dans une économie comme celle de la France, des gens crèvent de faim, ou se retrouvent à vivre en dessous du seuil de pauvreté alors qu'ils ont bossé toute leur vie. Ce n'est pas normal que certains soient écrasés de taxes, alors que d'autres pratiquent l'optimisation fiscale en toute légalité. Et ce n'est pas normal que des gens qui se tuent au travail ramènent à peine de quoi payer leur loyer.


Quand on parle de justice, c'est par exemple :

- une hausse immédiate du SMIC, des minima vieillesse ou de l'allocation aux adultes handicapés
- une remise à plat des impôts, qui permet à celui qui travaille et qui prend des risques de ne pas supporter la majeure partie de l'effort national, pendant que ceux qui en ont les moyens peuvent échapper à l'impôt en utilisant des vides juridiques
- un encadrement des prix liés aux dépenses essentielles, qu'il s'agisse du loyer, de l'électricité, ou des produits de première nécessité
- des politiques d'urgence pour que tout le monde ait un toit, parce que Zéro SDF, c'est pas juste un slogan en période d'élections (n'est-ce pas Manu ?).

Un pays géré efficacement


Un pays géré efficacement, ce n'est pas un pays où ceux qui en ont les moyens font ce qu'ils veulent. C'est un pays avec des cadres de vie communs, où certains territoires ne sont pas constamment oubliés. Un pays où les lois s'appliquent à tous, avec des moyens concrets pour les faire appliquer. Un pays où l'économie est au service du plus grand nombre, et pas l'inverse.

Un pays géré efficacement, c'est :

- la même loi pour tous, quelle que soit sa religion ou sa couleur de peau,
- des moyens pour la police et la justice, pour garantir la sécurité de chacun et l'application des règles communes
- des centre-villes préservés, avec des petits commerces protégés et des services au public qui fonctionnent
- des transports en commun accessibles et financièrement abordables
- une production locale soutenue et protégée face à la concurrence internationale
- une finance sous contrôle et une spéculation régulée pour se protéger des crises financières.

Un pays démocratique


Certains l'ont peut-être oublié (à moins que ça ne les arrange^^), mais la démocratie, c'est le pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple. Pas une classe politique déconnectée, qui prend des décisions sans nous demander notre avis, parfois en prenant leurs ordres auprès d'instances supranationales non-élues.

Et pour ça, il y a des choses à mettre en place :

- des indemnités d'élus remises à plat, parce qu'il n'est pas normal que la politique soit pour certains un moyen de s'enrichir
- une exigence d'exemplarité pour nos représentants, avec un casier judiciaire vierge comme condition pour exercer un mandat électif
- des Assemblées réellement représentatives de la France et des Français, tant en termes d'idées que de réalité sociale
- des référendums réguliers, qui puissent émaner de l'État ou des citoyens, et dont le résultat soit réellement pris en compte
- des décisions nationales souveraines, qui priment de manière non négociable sur les directives imposées par des instances non élues (et si ces instances veulent s'attaquer à nos fondements démocratiques, on en tirera toutes les conclusions qui s'imposent, coucou l'Union européenne).

Tout ça, bien sûr, avec au cœur l'objectif - distillé dans tout le projet - d'arrêter de bousiller la planète, et d'assurer un avenir à l'humanité (parce que quand même, ce serait pas mal).

Voilà, bonne lecture à tous, et promis, on débat de tout ça très bientôt.

V.